Infusions et plantes efficaces contre l’alcoolisme — thym, calendula ou améthyste

Алан-э-Дейл       27.05.2024 г.

Certains ont contracté cette maladie dans le cercle familial, d’autres en compagnie d’amis, et d’autres encore y ont été poussés par le stress. Dans la plupart des cas, ces vacances se terminent par une dépendance, à laquelle il est très difficile de faire face. La médecine populaire propose une solution sous la forme d’infusions curatives. Les plantes contre l’alcoolisme ont depuis longtemps prouvé leur efficacité, mais seulement lorsqu’elles sont prises correctement.

  1. Situations difficiles dans lesquelles le traitement médical ne fonctionne pas
  2. Pourquoi les gens choisissent-ils d’utiliser la phytothérapie contre la dépendance ?
  3. Efficacité prouvée des plantes et des suppléments testés au fil des ans

1 Situations difficiles où le traitement médical ne fonctionne pas {SPACE}

Comme les substances alcoolisées ne détruisent pas seulement le corps, mais affectent également le psychisme de la personne, il y a oppression de la personnalité et de l’estime de soi. Le patient n’est pas en mesure de reconnaître lui-même son problème avec l’alcool. Seul un faible pourcentage de toxicomanes décide de se débarrasser de l’envie de boire, alors qu’il existe encore des forces pour lutter contre cette habitude. Dans ce cas, le traitement de l’alcoolisme par les plantes peut s’avérer utile.

La réticence à recourir à un traitement empêche les proches d’utiliser des médicaments. Cela prolonge le problème et le rend de plus en plus grave. Quelle que soit l’occasion, le patient trouvera le moyen de boire de l’alcool. Même s’il arrête temporairement de boire, la maladie qui s’est formée continuera d’affecter les cellules saines et de les détruire. Pour aider la personne sans l’obliger à prendre des médicaments, on peut lui proposer la phytothérapie.

Narodnye sredstva s ispolzovaniem lekarstvennyh trav - Teintures et plantes efficaces contre l'alcoolisme - thym, calendula ou lubistock ?

Les plantes médicinales

Lecture recommandée

  • Comment convaincre un alcoolique de se faire soigner pour l’alcoolisme — moyens efficaces
  • Recettes efficaces et meilleures pour les teintures d’alcool
  • Comment s’endormir après une beuverie — méthodes efficaces pour lutter contre l’insomnie alcoolique {SPACE}

Il n’est pas difficile de trouver des ingrédients naturels dans le traitement. Si l’on a accès à des zones rurales ou à des pharmacies, il est possible de collecter rapidement des herbes. Si vous le faites vous-même, vous pouvez être sûr de leur origine, mais le processus de préparation et de séchage prend plus de temps. Il est plus facile de trouver tout ce dont on a besoin dans une pharmacie. Ces moyens conviennent également au traitement caché de l’alcoolisme, lorsque le patient croit qu’il boit des tisanes ordinaires.

Mais la phytothérapie a aussi des contre-indications. Il faut savoir que cette approche n’est pas un traitement médical très efficace et qu’elle agit beaucoup plus lentement. En outre, les plantes médicinales ne seront pas d’une grande utilité dans un état critique, lorsque l’hospitalisation est le seul moyen de sauver la vie. En même temps, la prise d’infusions de plantes n’a pas d’effets secondaires prononcés, à des doses normalisées, elles sont sans danger pour l’organisme. Pour être plus efficaces, les plantes doivent être prises aux premiers stades du problème.

2 Pourquoi les gens décident-ils d’utiliser la phytothérapie contre la dépendance ?

Les plantes contre l’alcoolisme sont utilisées depuis des siècles. Elles permettent non seulement de desserrer l’étau de la dépendance, mais contribuent également à la restauration des organes endommagés. On sait que l’alcoolisme peut provoquer des troubles psychologiques, perturber le fonctionnement du système cardiaque, des reins et du foie, et priver l’organisme de substances utiles. Le traitement par les plantes médicinales a plusieurs formes d’action. Certains visent à guérir les cellules endommagées.

Pourquoi les gens décident-ils d'utiliser la phytothérapie contre la dépendance ?

Les plantes qui provoquent le dégoût sont nécessaires à l’apparition d’une sensation de nausée chaque fois que l’on prend de l’alcool. La personne ne pourra pas physiquement aspirer à un coup ou à un verre, et l’effet restera longtemps. Contrairement aux médicaments, la phytothérapie n’a pas de conséquences graves, elle agit sur l’addiction même à la boisson. Il est important de comprendre que la phytothérapie est un processus médical, il est donc absolument nécessaire de consulter un médecin. Le patient peut être allergique à certaines des plantes utilisées dans la thérapie.

La loi interdit de traiter le patient sans son consentement. Vous devez donc être sûr non seulement de l’efficacité des décoctions, mais aussi de leur innocuité.

C’est notamment le cas des produits médicinaux contre la dépendance à l’alcool, qui sont vendus en pharmacie. Les plantes qui provoquent une aversion pour l’alcool sont très populaires. Cette réaction fait intervenir un poison qui, sous une forme légère, peut faciliter la lutte contre l’alcoolisme. Mais tout dépend de la concentration — si vous abusez de la prescription, vous risquez d’endommager les reins, le foie et le cœur, qui sont déjà abîmés par l’alcool.

3 Efficacité prouvée des plantes et des remèdes testés au fil des ans

Il existe de nombreuses plantes et collections utilisées de manière populaire pour aider à soulager l’état du patient. Vous pouvez les découvrir sur les pages d’Internet, auprès des guérisseurs locaux, du médecin traitant ou dans le rayon de la phytopharmacie. Parmi les collections courantes, on trouve le thym, l’absinthe, la menthe, le sporax, la prêle, l’agripaume ou la bardane. Ces composants ont un effet diurétique efficace. L’organisme du patient sera débarrassé des scories et des substances dangereuses afin de rétablir un fonctionnement normal.

Efficacité prouvée des plantes et des collections, testées depuis des années

Les décoctions les plus courantes sont les suivantes :

  • Le Puccolnik est souvent inclus dans la composition des collections curatives. Sa fonction principale est l’effet d’aversion à l’alcool. Pour 10 g de cette racine, il faut 100 ml d’eau froide. L’infusion doit être portée à ébullition pendant une minute. Après avoir insisté pendant quelques heures, le liquide filtré est ajouté à l’alimentation du patient en quelques gouttes.
  • La bardane contient des huiles toxiques et son effet est similaire à celui du fauconnier. La racine et les épines sont utilisées dans la décoction. Pour une cuillerée à soupe, 200 litres d’eau suffisent, et le mélange est soumis à ébullition pendant 6 minutes. Une cuillère à soupe de liquide doit être ajoutée à la boisson alcoolisée du patient.
  • Même Vanga a écrit sur l’utilité de l’herbe lubistock. Sa racine est séchée, puis coupée en petites portions et bouillie dans 2 ml de vodka. 2 feuilles de laurier sont ajoutées à l’infusion et la décoction est incubée pendant une quinzaine de jours dans l’obscurité. Une consommation de 30 g par jour permet d’obtenir une aversion durable pour l’alcool.
  • On peut faire une simple infusion de thym en versant de l’eau bouillante dessus et en la laissant reposer pendant 20 minutes. Il suffit de prendre une cuillère à café plusieurs fois par jour. Dans cette composition, vous pouvez ajouter un peu d’absinthe et d’hydraste. Cela permettra d’ajuster le travail des intestins et d’accélérer l’excrétion des poisons.
  • L’aconit frisé a déjà vaincu plus d’une ivresse. Un élément efficace de la plante sont les graines, qui sont brassées avec de l’eau bouillante et consommées par une cuillère à soupe trois fois par jour.
  • L’essence de térébenthine purifiée contribue à renforcer les défenses naturelles de l’organisme. Elle doit être diluée dans de l’eau avant d’être utilisée. Elle se boit à jeun, en commençant par 5 gouttes, en augmentant chaque jour la dose jusqu’à 15 (une goutte de plus par jour).
  • Même le café a réussi à traiter l’alcoolisme. La boisson est mélangée à de la racine de sabot (idéalement ¼ pour 50 g de café). Le mélange doit être servi une fois tous les deux jours.
  • Les propriétés anti-inflammatoires du calendula peuvent prévenir le développement de l’alcoolisme. Vous pouvez utiliser cette plante avec de l’avoine, en provoquant le dégoût et en fumant. L’avoine non traitée doit être versée dans un récipient avec de l’eau, laissée à chauffer et à bouillir pendant une demi-heure. Ensuite, la décoction est mélangée à 100 g de fleurs de calendula. Après avoir insisté pendant 12 heures, l’infusion doit être prise 3 fois par jour (pas plus de 250 ml à la fois). L’effet se fera sentir au bout de 3 jours.

Il ne s’agit là que d’une petite liste de plantes qui permettent de vaincre la dépendance à l’alcool. Aujourd’hui, on a souvent recours à la tisane Monastery, dont l’efficacité a été démontrée à la télévision. Sa composition comprend de l’églantier, du millepertuis, de l’aunée, du thé noir simple et de l’origan. Les ingrédients peuvent changer en fonction de l’état du patient, mais le complexe de vitamines et d’antioxydants de ce thé aide à éliminer les substances nocives et à combler les carences en vitamines.

L’utilisation de plantes dans le traitement de l’alcoolisme est une solution qui a fait ses preuves et qui est également utilisée par les médecins. Elle est pratique et économique en termes financiers, et l’effet se fait sentir dans les jours qui suivent. Mais il est important de respecter la recette et le dosage — la concentration de l’infusion n’accélère pas la guérison, mais peut nuire au patient. Le médecin déterminera la meilleure composition pour la thérapie, après quoi il sera possible de procéder au traitement de la dépendance.

Publications apparentées

  • Comment convaincre un alcoolique de se faire soigner pour l'alcoolisme - moyens efficacesComment convaincre un alcoolique de se faire soigner pour l’alcoolisme — moyens efficaces
  • Recettes efficaces et meilleures pour les teintures d'alcoolRecettes efficaces et meilleures pour les teintures d’alcool
  • Comment s'endormir après une beuverie - méthodes efficaces pour lutter contre l'insomnie alcooliqueComment s’endormir après une beuverie — méthodes efficaces pour lutter contre l’insomnie alcoolique {SPACE}
Гость форума
От: admin

Эта тема закрыта для публикации ответов.

[yarpp]